Entraînement Excel : Guide expert de la fonction SI

Sommaire

Dans le monde de l’entreprise contemporain, une compétence est devenue presque aussi indispensable que l’alphabet : savoir utiliser Excel. Mais Excel n’est pas seulement un logiciel de feuille de calcul standard. Au contraire, il représente une boîte à outils puissante dotée de multiples fonctionnalités qui, une fois que vous les avez maîtrisées, peuvent transformer radicalement votre productivité et votre efficacité. L’une de ces fonctionnalités est la fonction SI, une commande Excel puissante, utile et incroyablement polyvalente.

Dans ce guide, nous allons vous aider à explorer la profondeur de la fonction SI, à comprendre son fonctionnement et à vous familiariser avec des exemples concrets de son application dans divers contextes et scénarios. En parcourant ce guide, vous acquerrez une compréhension approfondie de cet outil si populaire et apprendrez à l’utiliser avec confiance et efficacité.

Qu’est-ce qu’Excel et la fonction SI?

Brève introduction à Excel

Excel est une puissante application de la suite Office de Microsoft. À première vue, il ressemble à une simple grille de colonnes et de rangées pour enregistrer des informations sous forme tabulaire. Mais sous sa surface se cache une gamme de fonctionnalités étonnantes qui permettent aux utilisateurs d’effectuer des calculs complexes, de manipuler des données, de créer des graphiques et des tableaux interactifs, de gérer des projets, de prévoir des tendances et bien plus encore. Vous comprendrez rapidement pourquoi Excel est devenu le standard de facto pour une multitude de tâches et est répandu dans presque tous les secteurs d’activité.

Comprendre la fonction SI

La fonction SI est l’une des nombreuses fonctionnalités intégrées à la bibliothèque de fonctions d’Excel. Elle fonctionne comme une instruction conditionnelle, tout comme vous pourriez en trouver dans n’importe quel langage de programmation. En bref, elle permet à votre feuille de calcul de prendre des décisions basées sur les critères que vous définissez.

Apprendre comment travailler avec la fonction SI

Structure de la fonction SI

Chaque fonction dans Excel a sa propre structure ou syntaxe, qui définit la manière dont vous devez entrer les informations pour obtenir le résultat souhaité. La fonction SI ne fait pas exception à cette règle. La structure de base de la fonction SI est la suivante:

SI(test_logique; valeur_si_vrai; valeur_si_faux)

Chaque partie de cette structure a un rôle précis à jouer. ‘test_logique’ est l’énoncé conditionnel que vous mettez en place. C’est ce que Excel évaluera pour prendre une décision. Ensuite, ‘valeur_si_vrai’ est le résultat que Excel retournera si le ‘test_logique’ est vrai et ‘valeur_si_faux’ est le résultat que Excel retournera si le ‘test_logique’ est faux.

Mise en pratique de la fonction SI

Maintenant que vous comprenez la structure de la fonction SI, voyons comment vous pouvez l’utiliser dans un scénario de la vie réelle. Imaginons que vous êtes un enseignant et que vous souhaitez voir si un étudiant a passé un examen. Vous avez déjà les notes de l’examen dans Excel et vous voulez utiliser une formule pour déterminer si l’étudiant a passé ou échoué. Vous pourriez mettre en place une fonction SI de la manière suivante :

SI(B2>60; « Pass »; « Fail »)

Dans ce cas, la fonction SI est utilisée pour comparer la note de l’élève (qui est référencée en utilisant le nom de cellule B2) à la note de passage de 60. Si la note de l’élève est supérieure à 60, alors Excel retournera ‘Pass’. En revanche, si la note est de 60 ou moins, Excel retournera ‘Fail’.

Passer au niveau supérieur avec la fonction SI

Scénarios de base avec la fonction SI

La beauté de la fonction SI réside dans sa simplicité et sa flexibilité. La capacité de cette fonction à faire plus que de simples comparaisons uniques est ce qui en fait un outil aussi puissant. Admettons par exemple que vous voulez faire plus que simplement déterminer si un étudiant a échoué ou réussi un examen. Peut-être voulez-vous ajouter un niveau supplémentaire de distinction en notant si l’étudiant a réussi avec distinction. Heureusement, la fonction SI rend cela tout à fait possible grâce à une caractéristique appelée « imbrication ». Cela vous permet d’inclure une autre fonction SI à l’intérieur de votre formule existante. Voilà à quoi cela pourrait ressembler :

SI(B2>90; « Distinction »;SI(B2>60; « Pass »; « Fail »))

Dans ce cas, notre formule contient désormais deux fonctions SLa première évalue si l’étudiant a obtenu plus de 90 et retourne ‘Distinction’ si c’est le cas. Si l’étudiant a obtenu 90 ou moins, alors le test logique de la première fonction SI échoue, et Excel passe à la deuxième fonction SCette fonction évalue si l’étudiant a obtenu plus de 60, et retourne ‘Pass’ si c’est le cas. Si l’étudiant a obtenu 60 ou moins, alors le test logique de la deuxième fonction SI échoue, et Excel retourne ‘Fail’.

Scénarios avancés avec la fonction SI

Mais que se passe-t-il si vous voulez ajouter encore plus de niveaux de distinction ? Que faire si vous voulez différencier entre ‘Excellent’, ‘Très bien’, ‘Bien’, ‘Satisfaisant’ et ‘Echec’?

Heureusement, avec la fonction SI, ce n’est pas plus difficile qu’auparavant. Il suffit d’ajouter plus de fonctions SI imbriquées à votre formule. Voilà à quoi cela pourrait ressembler :

SI(B2>90, »Excellent »,SI(B2>80, »Très bien »,SI(B2>70, »Bien »,SI(B2>60, »Satisfaisant », »Echec »))))

Comme vous pouvez le voir, chaque nouvelle qualification requiert l’ajout d’une nouvelle fonction SIl est important de noter que la fonction SI dans Excel est limitée à 64 niveaux d’imbrication. Cependant, cela devrait être largement suffisant pour la grande majorité des scénarios.

Intégrer la fonction SI avec d’autres commandes Excel

Utilisation de la fonction SI avec AND, OR et NOT

En complément de la fonction SI imbriquée, vous pouvez également utiliser la fonction SI en combinaison avec les fonctions ET (AND), OU (OR) et NON (NOT). Ces fonctions vous permettent d’ajouter des critères supplémentaires à votre test logique. Par exemple, si vous voulez voir si un étudiant a passé deux matières, vous pouvez le faire en utilisant la fonction SI avec la fonction ET de la manière suivante:

SI(ET(B2>60,C2>60), « Pass », »Fail »)

Ici, la fonction ET est utilisée pour vérifier si l’étudiant a réussi à la fois la matière B2 et la matière C2. La formule complète signifie que les étudiants ne passeront que s’ils ont une note de plus de 60 dans les deux matières.

Récapituler ce que vous avez appris

La fonction SI dans Excel est extrêmement puissante et peut rendre votre travail quotidien avec Excel beaucoup plus efficace et productif. En apprenant à utiliser efficacement la fonction SI, que ce soit seule ou en combinaison avec d’autres fonctions, vous pouvez transformer les données statiques en informations dynamiques qui évoluent et s’adaptent en fonction des critères que vous définissez.

Gardez à l’esprit que la maîtrise de la fonction SI, comme pour tout autre élément d’Excel, nécessite de la pratique. Ne soyez donc pas découragé si vous ne comprenez pas tout immédiatement. Continuez à expérimenter, à apprendre de vos erreurs et à créer vos propres scénarios d’utilisation de la fonction SI.

Nous espérons que ce guide vous a éclairé et inspiré à explorer et à maîtriser davantage la fonction SL’investissement que vous faites aujourd’hui dans l’apprentissage de ce puissant outil vous sera rendu de manière exponentielle en termes d’augmentation de la productivité et de réduction du temps passé sur des tâches routinières. Bonne chance et amusez-vous en explorant les formules d’Excel !

Découvrez tous nos conseils, astuces et actualité sur le sujet et décrochez votre prochain emploi.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.